Biographie - Ingénieur Fernando Gonçalves Lavrador
Fernando
Fernando Gonçalves dos Santos Ferreira Lavrador est né le 13 mars 1928 dans la commune de Paranhos, à Porto, où il est décédé le 20 août 2005. Très tôt, il s'intéresse à la culture et l'art. À cinq ans, il assistait déjà à des spectacles de théâtre et d'opéra.

Il fait ses études au Lycée Alexandre Herculano, où il fait la connaissance d'étudiants avec qui il fonde le Clube Português de Cinematografia (club portugais de cinématographie), qui deviendrait plus tard le Ciné-club de Porto.

Cette association, qu'il a dirigée et dont il était membre honoraire, allait devenir l'un des ciné-clubs les plus importants du pays. Il a également été collaborateur ainsi que dirigeant du Club de Cinéma de Coimbra. À Aveiro, il a été collaborateur du Ciné-club d'Aveiro et l'un des fondateurs et dirigeants de la Coopérative de Cinéma "Grande Plano".

À l'université de Porto, il obtient le diplôme d'ingénierie électrotechnique. Sa vie est partagée entre deux activités distinctes: celle d'essayiste et celle d'ingénieur électrotechnique.

En tant qu'ingénieur, il se spécialise en télécommunications, télétrafic et fiabilité, ayant collaboré avec plusieurs entités telles que le GECA – Grupo de Estudos em Comutação Automática (groupe d'études en commutation automatique), le bureau d'études de l'usine de moteurs électriques Rabor, la papetière portugaise Portucel, le Centre d'études de télécommunications de Portugal Telecom, l'Instituto de Telecomunicações et l'Université d' Aveiro.

En tant qu'essayiste, il se distingue particulièrement dans le domaine de la sémiotique et de la filmologie, ayant publié de nombreux essais, dont quatre volumes de textes singuliers dans l'essayisme portugais. Il a également collaboré avec divers journaux et revues.

Entre 1953 et 1954, il écrit l'essai "Justificação Estética do Cinema" (Justification esthétique du Cinéma), publié 20 ans plus tard. Il y cherche à diffuser les idées et les études de Gilbert Cohen-Séat et d'Étienne Souriau, ainsi que des principaux essayistes du groupe de filmologie de la Sorbonne. Il introduit ainsi leur pensée sur les phénomènes filmiques et cinématographiques, ajoutant des idées profondes et originales dans le domaine de la sémiotique.

En 1986, il publie le premier des trois volumes qui constituent l'œuvre "Estudos de Semíotica Fílmica" (Études de Sémiotique Filmique), dont 1096 pages sont publiées, pour cette œuvre qu'il ne terminera jamais.

Il a participé à divers congrès et conférences, et a fait partie de plusieurs jurys de festivals de cinéma. Il a dirigé des colloques sur le cinéma, notamment sur les œuvres de Roman Polanski, Joseph Losey, Fritz Lang et José Fonseca e Costa.

En 1996, dans le cadre des commémorations des 100 ans du cinéma portugais, la Municipalité de Porto lui attribue la médaille d'or du mérite culturel, pour "l'œuvre incomparable qu'il a réalisée dans le domaine de l'étude de la sémiotique du cinéma".

AVANCA | CINEMA - Conférence internationale Cinéma - Art, Technologie, Communication.